Règlement

Article 1er : Participation et accès

1 – Tous les pays membres de l’Union des Radios-Télévisions Anathasiennes peuvent envoyer un candidat au Concours Anathavision de la Chanson.

2 – Si un pays non-membre fait la demande pour participer, il sera immédiatement considéré comme membre du réseau Anathavision et membre de l’URTA.

3 – Tous les pays peuvent assister au Concours Anathavision de la Chanson. Pour ce faire, le dirigeant du pays fait la demande au président de l’URTA qui lui transmettra des identifiants uniques afin d’accéder à la plateforme de diffusion du Concours.

4 – Une seule participation sera comptabilisée par pays.

Article 2 : Résultats & vote

1 – Un pays ne peut pas voter pour son propre candidat.

2 – En fonction du nombre de participants (les chiffres qui suivent peuvent être sujets à des modifications), un pays attribuera 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 10 ou 12 points à ses pays favoris.

3 – Chaque pays qui assiste à l’événement est LIBRE de voter comme bon lui semble. En cas de fraude, une plainte à l’URTA sera déposée par le pays concerné.

4 – En cas d’égalité, c’est le pays ayant obtenu le plus de « 12 points » qui remporte le Concours. S’il y a encore égalité, les « 10 points » seront pris en compte, et ainsi de suite. Si malgré toutes ces procédures, l’ex æquo demeure, un tirage au sort aura lieu et le pays remportant celui-ci remportera par conséquent le Concours.

5 – Pour les pays participants, le vote est obligatoire. Dans le cas où un pays participant ne peut pas assister à la diffusion du Concours Anathavision de la Chanson, la liste des musiques lui sera adressée afin qu’il puisse voter en amont. Toute diffusion de cette liste de musique est passible d’une disqualification d’office.

Article 3 : Disqualification & poursuites

1 – Tout pays ayant fait preuve de fraude ou tentative de fraude se verra disqualifier du Concours et interdit de participation.

2 – l’URTA se réserve le droit de refuser une chanson en donnant les raisons du règlement au pays l’ayant présenté. Libre au pays d’en proposer une autre dans les temps impartis.

3 – Tout contenu ayant un rapport avec la politique sera refusé.

4 – Toute tentative d’interférer de quelque manière que ce soit avec l’organisation du Concours sera immédiatement sanctionnée par la disqualification de son responsable.

5 – Toute tentative de contraindre une personne à voter sera automatiquement sanctionnée.

6 – Toute tentative de fausser les résultats sera sanctionnée.

Article 4 : Contenu présenté

1 – Le contenu présenté ne peut excéder les 5 minutes.

2 – Les contenus libres de droits sont fortement recommandés.

3 – La vidéo présentée doit comporter un clip vidéo correspondant aux règles du Concours ainsi qu’aux règles d’Anathas.

4 – Les chansons retenues doivent avoir été éditées au maximum 5 ans avant la date du Concours (afin de promouvoir les jeunes artistes/nouveautés)

5 – Les paroles des chansons, ainsi que leur présentation, ne peuvent porter atteinte, ni au Concours, ni à l’URTA. Il est interdit d’inclure tout mot ou tout geste de nature politique clairement orienté ou assimilable. Il est interdit d’inclure toute insulte ou tout langage inacceptable. Il est enfin interdit d’inclure tout message publicitaire d’aucune sorte

6 – Le diffuseur décide du logo secondaire, du slogan, ainsi que de la charte graphique de l’édition.

Article 5 : Participation financière

1 – Aucune participation financière n’est nécessaire pour participer ou assister au Concours.

2 – L’intégralité des sommes récoltées seront utilisées pour l’organisation du Concours.

3 – La participation financière ne pourra se faire en argent (et ce afin d’éviter l’inflation). Seules les ressources pourront être envoyées.